vendredi 7 septembre 2018

Drukhari- Heinrich Requiem


Bonjour à tous,

Je reviens aux eldars noirs avec encore un autre personnage spécial, Heinrich Requiem tout simplement.

De la même manière que pour Otto, j’ai réinterprété le kabalite pour lui donner les traits d’Heinrich, le personnage central de Requiem Chevalier Vampire, mis en image par Olivier Ledroit.

J’avais préparé l’épée il y a très longtemps, à la même période que les autres éléments spéciaux.
La recette est a même : un kabalite, des genouillères et épaulières skull, un pistolet lance-pieux, l’épée donc, des cheveux longs et de la chaine…
La spécificité de ce personnage va se trouver dans son positionnement, et surtout dans le détaillage de l’armure, avec des rajouts d’abdominaux, des sangles, un holster, etc.…afin de retrouver le coté très organique voulu par Ledroit.

Voici le green :

Et la version peinte :

Comme pour Otto, j’ai fait réaliser quelques tirages résine de ce modèle. La figurine est donc disponible à partir d’aujourd’hui pour ceux que ça intéresse, elle est en vente :






samedi 31 mars 2018

Drukhari - Black Sabbat



Salut à tous,

Aujourd’hui je vous propose un petit personnage. Dès le début du projet, j’avais en tête de représenter le personnage de Black Sabbat sous la forme d’un psyker. 


Comme l’armée se présente plus sous la forme de Drukhari ou d’Ynnari que Craftworld, j’ai opté pour un farseer/warlock/autarque en motojet. Il accompagnera les 9 motojets pour faire un joli petit pack de 10.


Tout d’abord la motojet. Elle est très semblable aux autres, avec quelques petits détails spéciaux : un double fusil éclateur en armement, pour rester dans la configuration des personnages à moto, quelques cranes supplémentaires, et de petits évents rajoutés sous les ailettes, provenant du kit Helion.

Pour le personnage, je suis parti sur une base de jambe de pilote, ce qui est assez logique, et un buste de Kabalite. A  partir de là, ce n’est que du détail, des petits rajouts, en essayant de coller au mieux à l’atmosphère qui se dégage du personnage de la BD.

Petit positionnement préalable :


J’ai séquencé le travail en plusieurs parties : le buste et ses éléments de détail, auquel on ajoute une cape fendue. Un bras qui tient le sceptre et un bras qui tient une relique en lévitation. Pas le truchement du mouvement de fumée, on peut donner l’impression que l’objet tient en l’air. Les jambes n’auront rien de changé car elles sont noires et globalement peu visible au montage final.
Le visage sera une tête de sybarite du kit Kabalite sans aucun changement.

J’ai d’abord réalisé un plastron sur le buste, qui viendra accueillir la croix, faite à part, au centre de laquelle je placerai une mini tête de mort faite à part elle aussi. Dans le même temps, j’ai réalisé la cape à l’aide d’une feuille de magic sculpt travaillée à part. En réalité, j’ai utilisé un rabiot de sculpture de cape datant de la fabrication des Immaculés. J’ai coupé la cape en deux et placer deux tiges en guise de support dans le dos du personnage. J’ai collé la cape sur ces tiges, et continué la sculpture à même le modèle.


Comme le perso est totalement noir, j’ai joué sur les textures pour donner un peu de richesse à cette cape. Les rebords de la cape on été réalisé en Duro à part. J’ai fait des bandelettes que j’ai martelé avec un outil en forme de boule. Puis, j’ai découpé les bandelettes une fois sèches, à la bonne largeur pour les coller sur la cape. Idem, les liserets de part et d’autres de la bandelette martelée sont réalisé à part. Il s’agit d’un fin boudin de Duro, séché et collé en place sur la cape. Il s’agit de chute de Duro, issu de précédentes sculptures. C’est toujours utile de faire des boudins ou des tuyaux avec le restant de pate, ça évite de gaspiller et ça sert toujours. Pour ceux qui font de l’Imperium, faire des sceaux de pureté c’est pas mal aussi. On peut les coller n’importe où ensuite.

 


Pour l’orbe, elle est faite avec des chutes de Magic sculpt limées à la bonne forme. Ensuite j’ai fait la flamme en Duro à part. Je l’ai ensuite collé sur la main du personnage. J’ai utilisé de la cyano pour contraindre la flamme dans une forme différente que celle préalablement prévue. Ensuite, j’ai cherché l’emplacement idéal pour l’orbe. Enfin, j’ai complété la sculpture de la flamme, pour gonfler un peu le volume. A la cire bleue pour gagner beaucoup de temps. 


Sur les conseils de BlackAnkh, j’ai ajouté des trainées à cette flamme. En collant des fils de cuivre (fil électrique), on donne facilement du mouvement. J’ai recouvert le fil de cire bleue en faisant de petites billes, qui donneront l’illusion de flammèches ou d’étincelles qui partent en arrière avec le mouvement. Mais c’est principalement la peinture qui va faire le boulot.



Rien de spécial pour le bras droit, il s’agit d’un bras tenant une lance le bâton a été remplacé, un crane placé au sommet et une double baillonette de la grappe Kabalite placée derrière. A l’autre bout, un pommeau fait maison.

Coté peinture, la motojet suit la même recette que les autres, car elles ont été faites ensemble.
Pour le personnage, il fallait pousser les chromes un peu plus que d’habitude pour retrouver l’effet de l’illustration.

Concernant la cape, j’ai fait un petit essai sur une chute de cape pour voir comment gérer le motif « arabesque serpentin » que l’on retrouve sur l’illustration. La technique la plus rapide est fiable, semble être de placé une lumière grise à l’aéro, assez forte, puis de dessiner les arabesques serpentines au stylo. J’ai utilisé une mine 0.05mm facilement trouvable dans les papeteries d’art. Attention, l’encre est très longue à sécher comparativement au papier. 

Une fois le motif fini, j’ai laissé sécher jusqu’au lendemain. L’effet brillant de l’encore sera cassé pour une couche de verni mat en bombe.

Le tracé au pinceau (20 minutes), plutot approximatif:

Le tracé au stylo (3 minutes), bien plus homogène et net :


Rien de spécial sinon. Bien placer le blanc de la flamme à la source (ici la main). Ne pas hésiter à faire un contraste extrême pour garantir l’effet.


J’ai finalement fait 2 têtes. La tête noire, fidele à l’illustration, ne ressort pas suffisamment malheureusement, en plus de donner un effet Darth Maul (rouge sur noir). 


Je préfère finalement la tête blanche même si plus éloigner du concept original. Faut transiger des fois.

Désolé pour la qualité globale des photos. C'est pas mon truc au départ et je pense que l'appareil commence à vieillir sérieusement.

Et voilà un bon petit chef pour cette escouade d’obsédés de la vitesse !

vendredi 9 mars 2018

Dark Eldars Jetbikes

Salut à tous,
Après un long break les eldars reviennent….
Cette fois ci, une de mes unités favorites des oreilles pointues : les jetbikes.


J’avais réalisé en 2010, 6 motojets reavers. La sortie de Gang of Commoragh a permit de gonfler les rangs pour un cout tout à fait raisonnable.
Mais j’ai décidé que toutes les motojets rejoindraient la cabale de la Sombre Résurrection, donc, à l’instart du venom d’il y a quelques mois, les 6 reavers précédents seront donc transformés. Cf: http://laforgedebaramyneetdd.blogspot.com/2016/01/motojet-reaver-sombre-resurrection.html
Mais les nouvelles motojets ne seront pas reavers. Car je n’aime pas vraiment leur rôle à la guerre. Le nouveau pack de motojets sera donc équipé d’armes lourdes, comme leurs frères de vaisseaux mondes.
Pour tenir le rôle du rayonneur laser eldar, j’ai utilisé des désintégrateurs lourds et des lances des ténèbres.  

Il y aura donc 10 motojets : 3 escouades de 3 motojets dont 3 lances des ténèbres et 6 désintégrateurs. La dernière motojet sera attribuée à un personnage : Black Sabbat.
J’ai donc modifié le support d’arme de la motojet pour accueillir les armes lourdes, et le fusil éclateur double du personnage.
Les motojets ont subit les modifications habituelles à base de crane, gemmes et colonne vertébrale. Les pilotes sont restés presque tels quels. J’ai juste ajouté des épaulettes pour retrouver un coté plus kabalite que céraste. Et ils seront casqués.

Coté peinture, on reste dans la recette des véhicules de la cabale : noir et OSL rouge sur les gemmes.
Pour les armes j’ai opté pour de la lumière noire, donc des OSL violets sur certaines zones.

Petite astuce pour les OSL rouges: les gemmes ont été peintes en blanc sur la base noir aérographiée. Puis en rouge. Enfin, le halo est fait à l'aérographe, en plusieurs fois, car le rouge n'est pas très intense sur base noire donc il faut insister un peu.

Petite astuce pour les OSL violets: j'ai peint en blanc les zones en bas relief dans le canon. Puis, je pose le violet liche à l'éaro. Puis au presque blanc (un peu de violet) j'éclaircis à l'aéro. Je corrige enfin le contraste avec de l'encre Druchii violet. Enfin, des pointes de blanc si nécessaire au pinceau.


Pour les têtes, je suis parti sur une ambiance de fumée dans le casque, en violet également pour un rappel de couleur.

J’ai volontairement peu travaillé le custom de sculpture et peinture des pilotes, car sur ces figurines, ce qui se remarque c’est : le capot, l’arme, la tête du pilote. Le reste est très secondaire finalement, inutile de prendre du temps pour ça.
Pour le soclage, j’ai opté pour la recette de Morback, à base de tige PVC 3 mm et de socle standard à bordure. Ici en 40mm, car j’ai tigé haut (45, 50 et 55 mm) pour accentuer le coté volant, d’autant que ce profil de motojets est fond de cour, et que je veux éviter le basculement.
Voilà donc une petite escouade bien équipé pour saturer, un classique en Ynnari …
Maintenant, il faut faire le personnage.