samedi 16 septembre 2017

Dark Eldar Voidraven

Salut à tous,

Cette semaine le grand frère arrive pour tout bombarder...

Un Voidraven donc.

Même topo que pour le razorwing, à la différence que celui ci est tout neuf.


Même technique de cire bleu que sur le venom: motifs vertébraux et big skull.


Même technique de peinture que d'habitude: noir éclairci au gris aéro, facile, le plus subtilement possible, moins facile.

Même pierre-esprit aux supplices. Et double rang de torches dans les réacteurs.


Petite astuce: pour marquer les lignes de commande sur les verrières rouges, j'utilise du blanc pur, en peignant par l'interieur du cockpit.


Concernant les canons de coque, j'ai utilisé une technique d'OSL différente. J'ai directement pulveriser mon halo de lumière en blanc. Puis, j'ai globalement encré en mauve toute la surface. Ca marche, mais c'est pas très flashy comme technique. Sur un petit truc ça fonctionne, mais sur une grosse arme, genre Storm Vortex de Reaper (gros clin d'oeil), ça marche moins bien qu'une pulvérisation en dégardé de violet.


Petit rajout: une fois les silos à missiles en place et la mine anti-matière positionnée, je trouvais ça encore un peu vide. Du coup, pour renforcer le coté bombardier, j'ai rajouté 2 missiles décalorifères du kits razorwing. Cf première image.

Ces deux là sont maintenant prêts pour la guerre!


samedi 9 septembre 2017

Dark Eldar Razorwing

Salut à tous,

Cette semaine, je reviens sur les eldars avec un petit razorwing.


Il s'agit d'une figurine que j'avais déjà peint dans un autre schéma de couleur et qui était terriblement fade.
Quitte à être fade, autant que ce soit noir ! Et dans le thème Requiem, avec des têtes de mort, colonne vertébrale Giger style et autres folies tant qu'à faire.

Voilà la bête au départ:


J'ai pas le green (blue in fact), mais c'est le même travail que sur le venom pour toutes les customisation.

J'ai changé la config de missiles. Au lieu de 4 missiles identiques, j'ai opté pour 2 paires. Une paire de monofaux, car l'ogive est bien visible, et une paire de necrotoxine, pour leur design très piquant.

Afin que ces derniers soient bien visibles en vue de coté ou de dessus du véhicule, j'ai avancé leur fixation de 1 cm. C'est presque obligatoire pour les missiles exterieurs qui se retouvent sinon sous l'aile, complètement invisibles et c'est dommage.

 
J'ai appliqué une encre verte pour donner un coté toxique et venimeux à l'ogive.


La verrière est peinte en Tamiya X-27. Inutile d'en faire des caisses pour le pilote dedans, le filtre rouge est tellement fort qu'un pré-ombrage suffit.

La plus grosse pierre-esprit accueillera une ame aux supplices, bien utile pour booster les capacités de la machine!

Enfin, 2 petites torches dans les réacteurs pour donner de la dynamique et un point de couleur focal arrière. Ils sont amovibles, car je ne suis pas encore certain du rendu. Je pourrai les dégager facilement si ça ne me plait plus par la suite...


J'espère que ça vous plaira. Le grand frère arrive très bientôt...

vendredi 1 septembre 2017

From the past II - Ultramarine Sergeant Veteran



Salut à tous,

Ya des choses dans les tuyaux, mais, je n’ai pas pu faire de prise de vue ses derniers temps.

Du coup, From the Past revient pour présenter une autre vieillerie.

Il s’agit d’une commande réalisé en 2006 d’un veteran Ultramarine 54mm qui m’ai resté sur les bras au dernier moment.

Le client souhaitait un Ultramarine 54mm sur la base d’Artemis. Un peu comme j’avais fait un frère Bethor Dark Angels l’année d’avant.

Pourquoi je ressors celui-ci maintenant ? Parce que je me suis bien marré en navigant sur pinterest de voir mon veteran 54mm tagué comme étant une conversion de Roboute Guilliman, rien que ça !

Donc ca commence par un méchant charcutage de la figurine (VPC only à l’époque).
Je cherche toujours l'ambiance avant la technique. Alors la patafix aide bien à faire des essais de mise en place.
Puis de la personnalisation : visage buriné, glaive d’inspiration grec, cimier sur le casque, toge, photo découpe FW (nouveauté à l’époque).

Et peinture à la mano, bien classique, sans aéro, etc….

J’espère que ça vous plaira. Ca fait des années que j’ai envie de me refaire un gros Space Marine. Peut etre un World Bearer la prochaine fois…

mercredi 26 avril 2017

Deathwing Land Raider Redeemer



Salut à tous,

Aujourd’hui un article sur du recyclage de véhicule.


Ce Land Raider Redeemer n’a pas toujours été Deathwing. Il fut d’abord Chevaliers Gris.



Puis, il y a quelques années, j’ai décidé de me lancer dans une armée Deathwing d’une part parce que j’adore les terminator, et d’abandonner les chevaliers gris d’autre part parce que finalement, je déteste peindre du métal à grande échelle.

Le redeemer, en temps que véhicule d’assaut avait sa place toute trouvée dans la liste Deathwing. Reste à lui donner une nouvelle peau.
Pour ça, le Glanzer est d’une aide précieuse. Il permet de décaper le plastique et la résine. Ce n’est pas parfait, mais on arrive à sauver pas mal de chose. Ce qui est pratique avec les véhicules Space Marine, c’est le blindage renforcé, qui va venir planquer pas mal de dégâts. Egalement les portes personnalisées. Si on rajoute quelques accessoires, on peut vraiment sauver une épave pour en faire un « monstre de fer ».

Pour celui-ci je voulais réutiliser le style des flamers GK de FW car j’adore leur design. Idem pour les lances grenades des chenilles. Il a fallu pas mal modifier le blindage renforcé pour venir y incruster le lance grenade.

Deuxième détail, je voulais le multifuseur, mais sans l’artilleur. Pour maintenir l’effet blockhaus j’ai utilisé une tourelle fuseur de razorback FW.

Autre point, je n’aime pas les panneaux de protections de tourelles standards, et les versions arrondies des GK de FW ne collaient pas vraiment non plus. J’ai donc utilisé des panneaux protections d’arme de coque, celle du bolter lourd/canon d’assaut, en les redimensionnant aux flamers.
Dernier petit truc, j’ai redonné un peu d’épaisseur aux supports de tourelles latérales. Les versions pre-heresy de FW offrent des tanks bien massifs, et le land raider classique souffre un peu la comparaison à mon avis à cause de certaines parties trop « fines ».



A partir de ce moment, on peut passer à l’aéro pour les couches de base Deathwing.


Comme sur le crusader, j’ai ajouté des bandes rouges latérale. Pour se faire, masquage au scotch repositionnable et maskol pour les éraflures, et pshit de rouge. Comme on peut voir, j’ai mis très peu de maskol et pourtant le résultat donne un effet bien usé : mieux vaut avoir la main légère. Surtout si le fond est plus clair que la bande, comme ici.


Après ça, travail au pinceau hyper classique. Jus de terre de sienne à l’huile + thinner MIG pour le lining. Mousse de blister pour les éraflures de bas de caisse, et au pinceau pour les éraflures d’arrête (plus facile à contrôler). Un coup d’aéro noir aux échappements, et un gris-marron (pour matcher avec les socles des fantassins) à la finale pour les salissures issues du sol, ici poussière urbaine.



Enfin j’ai rajouté des sceaux de pureté et des écussons XL, que je fabrique avec les restes de greenstuff à chaque fois que je fais de la sculpture. Rien ne se perd !

Et voilà 2 bestiaux parés pour la guerre !