samedi 24 août 2013

Heroquest : Les monstres - Guerriers du Chaos


On continu Heroquest avec les guerriers du Chaos. Je vous propose un modeste « Step by step » de peinture cette fois ci.
Pourquoi ? Parce que j’ai choisi de les faire noirs, et que le joli noir est assez difficile techniquement.
Pour ces personnages, on a choisi des guerriers du Chaos GW. J’ai mis de coté les clips de 5 figurines pour 2 raisons. D’abord, ils sont quasi monobloc et très statiques. Ensuite, je suis fan des 2 armes de CàC. En plus, les haches ressemblent un peu à celles des figurines originales, alors pas d’hésitation : la boite de 10.

DD a monté les Guerriers et je les ai peints. Ils n’ont subit aucune modification, juste un petit ajustage de Duro dans la fourrure pour cacher le montage bi-face des modèles.


Le noir est une couleur très plaisante. Même si on ne fait pas grand-chose, ça fonctionne toujours. Et ça, c’est pratique pour les peintres débutants.

Cependant, faire du beau noir est plus dur. Si l’on veut jouer d’ombres et lumières, et de contrastes, il va falloir utiliser du gris. Tout est dans le dosage du gris. Si il est trop présent, trop couvrant en terme de surface, même si c’est bien éclaircit, il est possible qu’au final on se dise : l’armure est grise !
Et ça, ce n’est pas ce qu’on voulait au départ. Voir le Champion de l’Empereur de Thomas DAVID, la leçon est là. Le noir à l'air noir, le gris à l'air gris, le blanc à l'air blanc. Un monochrome plein d'enseignements

Il va donc falloir une base noire, un filtre lumineux gris foncé, et des éclaircissements finaux gris sans pour autant avoir un feeling de personnage gris au final.
Pour ça, l’aérographe est d’une aide précieuse.

Après une sous couche noire bombe et une d’aéro noir (celui de chez Pro-color Hansa est top, très très fort), je pose un premier filtre de gris foncé, en application zénithale.


Ensuite un deuxième gris, plus clair, sur des zones plus ciblées.
Enfin, un troisième passage encore plus clair, en insistant sur des zones particulières afin de donner des points focaux de lumière. Attention, même à ce troisième passage le gris peut être qualifié de foncé.
Une fois que j’ai une sensation de lumière, j’arrête là.

Je me suis occupé, en suivant, de la cape, tant que l’aéro est de sorti. Là, c’est pour une mise en lumière, un dégradé facile et aussi parce que la surface est grande, donc laborieuse au pinceau.
3-4 passages de teintes brunes, et c’est terminé pour l’aéro. On a déjà une figurine qui prend vie, mais je considère ce travail comme une « sous-couche de luxe » en fait. Pour moi, la peinture n’a pas commencé. Je me suis fait un fond coloré, avec une trame de mise en lumière pour me guider.


Le travail de peinture commence enfin, au pinceau.
A ce stade je laisse l’armure de coté. Je vais peindre tous les accessoires.

D’abord, les cuirs et la fourrure.

 
Ensuite, retour sur les cuirs avec des éclaircissements « tamponnés » pour imiter le vieillissement sur les zones de plis.

Ensuite, je finalise la fourrure. De gauche à droite :

Brossage simple à trois couleurs. Puis encre Agrax Earthshade. Puis encre Sepia. Puis finalisation des éclaircissements sur les pointes de la fourrure.
Ensuite, je m’attaque aux cornes, trophées, et métaux. Par contre, je ne travaille pas les lames des armes. Je garde ça pour la fin.

 
Maintenant que les détails sont faits, je vais pouvoir "jouer" avec mon armure. Y’a deux choses à faire : ombrer et marquer les éclaircissements  extrêmes.
e truc avec le noir, c’est de savoir quand passer du noir à la lumière. Le dégradé ne peut pas être progressif, ça aurait l’air gris. Le noir doit rester très présent, genre un bon 80% de la surface. Ensuite ca doit fondre en gris foncé, et enfin très vite basculer gris foncé/moyen/clair/ très clair. C’est là qu’est la principale difficulté selon moi.

Pour l’ombrage, j’ai utilisé le noir Pro color Hansa aéro, bien plus intense que le GW. Il brille, mais après la couche de vernis mat finale ça n’a aucune importance.

 
Les éclaircissements ont été placés avec parcimonie sur les arrêtes. Truc important, pour faire des traits fins, mieux vaut glisser le pinceau perpendiculairement sur l’arrête que d’essayer de la suivre de façon linéaire. Et pour pouvoir faire ça, mieux vaut avoir des arrêtes bien saillantes. Et ça, c’est du bouleau à faire à la préparation de la figurine. C’est la même chose pour les lames, et les tranchants super mithryl qui vont bien. Si votre épée ressemble à une épée en plastique pour panoplie de pirate pour enfant, jamais le rendu ne sera fin. C’est pourquoi je lime toujours les lames des figurines, comme si je les affutais. Pour les armures, j’utilise un scalpel pour faire des rebords bien anguleux. En observant bien, c'est CE détail qui fait que les figurines Forgeworld ont l'air plus "adultes/pro" que les modèles "jouets" GW. En fait, on peut obtenir des marines GW aussi fin que ce Hours Heresy de FW, c'est juste plus de bouleau.

Donc, il  ne faut pas s'étonner de compter une bonne demi heure pour dégrapper, nettoyer, monter, affuter ces 4 petits guerriers du Chaos. Le travail ne peinture n’en sera que plus facile ensuite.

Enfin, je termine avec les armes, au pinceau. Le truc est de forcer le contraste pour donner un semblant de brillance. J’ai rajouté un petit jus Agrax pour patiner l’acier de ces vieilles armes et donc éliminer le coté arme « Nemesis » d’un chrome trop propre. Je ne voulais pas utiliser les pigments de rouille ici, ni imbiber les lames de sang.


Individuellement:

 
RAS pour le socle, c’est la même recette que pour les autres figurines. Il y a quelques défauts de collage parfois. Une fois que tous les personnages seront fait, je salirai toutes les chaussures avec un pigment ombre naturelle pour simuler la crasse et la poussière.

Un futur post consacré aux eldars noirs montrera peut être des Incubes noirs. J'ai appliqué la même méthode pour l'armure noire.

A bientôt dans les couloirs du Donjon, ce sera au tour des fimirs...

4 commentaires:

  1. Raaaaaah !!! Tu me donnes TROP ENVIE !!!
    Faut que je trouve les règles et les cartes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai tout envoyé déjà. T'as pas reçu?

      Supprimer
    2. Ben ... non...
      C'est dingue ça !

      Supprimer
  2. Je vais me répéter mais ca envoie du tres lourd. Magnifique ces figurines...
    J'essaireai d'appliquer ces astuces. Enfin bon on a pas tous le même niveau en peinture...
    J'ai hate de voir la suite, comme toujours.

    RépondreSupprimer